06 22 11 90 93
    RCS : 480 317 197 00022
N° TVA FR 16 480 317 197

Plafonds - Cloisons - Doublages - Isolation Acoustique Thermique  - Jointements

L'ISOLATION


Contre le froid, la chaleur ou les bruits, l’isolation est indispensable pour assurer un meilleur confort personnel au quotidien et permettre de réaliser des économies non négligeables d’énergie. 
LAINE DE VERRE OU LAINE DE ROCHE             

Qu’il s’agisse de laine de verre ou de laine de roche, les propriétés thermo-acoustiques sont
  excellentes dans les deux cas.
Les formes que peuvent prendre les laines de verre ou de roche sont variées : rouleaux, panneaux à dérouler, panneaux plus ou moins rigides, coquilles ou flocons.
Le choix du matériau se fera le plus souvent en fonction de sa forme, de ses caractéristiques et en fonction de l’application visée :
   · pour les parois verticales, les plafonds ou les rampants de toiture, on profitera de l’élasticité de la laine de verre et de son aptitude au calfeutrement ainsi que de sa légèreté,
   · quand il faut de la résistance mécanique en planchers ou toitures plates, on choisira la laine de roche qui est plus intéressante en forte densité,
   ·  on choisira également la laine de roche quand une très forte résistance au feu est nécessaire.
 

LES ISOLANTS POLYSTYRENES

Le polystyrène expansé (PSE), de couleur blanche ou grise, est fabriqué à partir de l’assemblage de plusieurs molécules de styrène (polymérisation) pour lui donner son nom de «polystyrène».
Le polystyrène se présente sous forme de billes sphériques de petit diamètre (0,2 à 0,3 mm).
Contenant 98% d’air, peu consommateur de matière première, le polystyrène ne contient ni gaz CFC, ni HFC, ni HCFC. C’est un très bon isolant thermique, dont le lambda varie de 0.038W/(m.K) à 0.030W/(m.K), qui est aussi économique, tout en respectant les critères de qualité environnementale. Les applications du polystyrène expansé sont multiples : sols, murs, terrasses ou toitures plates.

Le polystyrène extrudé (XPS) offre des performances thermiques très fortes qui varient, selon l’agent gonflant : de 0.035W/(m.K), pour les performances thermiques courantes (agent gonflant CO2 recyclé) à 0.029W/(m.K) pour les performances thermiques supérieures (agent gonflant : gaz HFC).
Ce polystyrène de couleur bleue, distribué sous la marque Styrofoam®, est quasiment insensible à l’humidité et offre une résistance élevée à la compression et au fluage (lente déformation ou perte d’épaisseur irréversible). Les applications les plus courantes concernent les sols et les toitures plates

LES ISOLANTS MULTICOUCHES REFLECTEURS       


 
Les isolants minces multicouches réflecteurs sont des complexes techniques de faible épaisseur composés d’un assemblage de films réflecteurs et de séparateurs associés (ouates, mousses, etc…).

Les films réflecteurs ont pour fonction de réfléchir le rayonnement thermique : c’est le principe du double vitrage et de la couverture de survie appliqué à l’isolation de la maison.

A efficacité thermique équivalente, les isolants minces multicouches réflecteurs permettent la mise en place de dispositifs d’isolation de 3 à 5 fois plus minces (lames d’air incluses) que les isolants épais traditionnels.

Ils sont parfaitement adaptés à l’isolation de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels – en toiture, combles, murs et sols.


L'isolant multicouche est également appelé isolant thermo-réflecteur ou isolant mince.
 



LE CHANVRE

Le chanvre est utilisé depuis l’Antiquité pour des usages aussi divers que la confection des vêtements, des cordes, des voiles ou des sacs... Il s’agit du «Cannabis sativa», réputé pour la robustesse de ses fibres. Ce chanvre pour l’isolation ne doit pas être confondu avec le chanvre indien (Cannabis indica) aux vertus psychotropes et à l’usage interdit dans notre pays. Le chanvre pour l’isolation est quant à lui autorisé et contrôlé par l’Union Européenne.

L’isolation en chanvre… une plante utilisée à 100%

Les panneaux manufacturés à base de fibres de chanvre sont élaborés à partir de toutes les parties de la plante de chanvre (tige, feuille, graine). Cet isolant végétal résulte du défibrage mécanique de la paille, dont on extrait la chènevotte et la fibre. Pour donner au produit son élasticité et sa cohésion, un liant organique à base de polyester est incorporé (15 à 20%). Pour accroître la souplesse du panneau, on incorpore, selon les applications jusqu’à 40% de laine de coton. Cet isolant à base de fibres de chanvre est par ailleurs traité contre la prolifération fongique (moisissures) pour minimiser les risques de dégradation dans le temps.

Aujourd’hui, le chanvre retrouve, grâce aux process industriels de Saint-Gobain Isover, une application maîtrisée dans l’isolation. Une maîtrise en termes d’isolation thermique et acoustique mais également en termes d’imputrescibilité.
 
 



Créer un site
Créer un site